Le Tour du Monde de Xav & Pat Carnet de Route Projet Itinéraire
L'Amérique du Sud L'Amérique Centrale L'Afrique Les Antilles Les Iles de l'Océan Indien L'Asie  






GUATEMALA
A l'ouest de Guatemala la Ciudad
DU 11 AU 22 AVRIL 2003

mercredi 23 avril 2003


DANS LA MEME RUBRIQUE :
A l'est de Guatemala La Ciudad
De la région du Chiapas à Mexico


Chicken bus - 85.4 ko
Chicken bus
Pendant la journée du 11 avril 2003, nous avons volé d'un aéroport à un autre, de Pointe à Pitre à San Juan sur l'île de Porto Rico, puis Miami et la destination finale Guatemala la Ciudad.
Dès réception des bagages, nous avons filé sur Antigua, l'ancienne capitale, sur les conseils de notre guide notre bible, Guatemala la Ciudad étant décrit comme une ville « coupe gorge » et sans aucun attrait.
Notre projet est de rejoindre des potes, Steph Ferrer et Sam à Quetzaltenango, dite "Xela". Nous reviendrons à Antigua plus tard et plus longuement.
Les 170 kms qui séparent les 2 villes sont un épisode folklorique en chicken bus, en français les bus poulaillers, d'anciens véhicules scolaires américains décorés aux couleurs locales.
Aux gares routières, désignées comme telles par l'attroupement des Guatémaltèques, les rabatteurs des bus crient le nom des destinations et c'est dans la panique générale que nos sacs sont hissés sur les toits. Deuxième bus (4 au total), c'est pire que dans le métro jour de grève ! Nous sommes debouts, sur la pointe des pieds, quand la police est repérée, on nous demande de nous baisser et un prêtre évangéliste psalmodie pendant des heures.
A Xela, arrivés poussiéreux et vannés, nous trouvons un nouveau havre de paix chez nos potes.
Aparté sur leur projet : tous les 2 sont volontaires. Sam a rejoint les Quetzaltrekkers, une association qui organise des treks dans les alentours. Les bénéfices sont reversés à une école maternelle en banlieue ou Steph donne de son temps. Une bonne cause en circuit fermé.
Lundi, nous étions en effervescence, pour partir le lendemain en trek de 3 jours entre Xela et le lac Atitlan (environ 50 kms).
Sam nous a guidé à travers des forêts tropicales meurtries par les coupes sauvages de l'homme, des villages isolés dans lesquels l'accueil était d'une curiosité chaleureuse et parfois presque oppressante.
Ses habitants parlent uniquement le quiche, une des langues mayas. Un surprenant échange s'est mis en place avec eux. Ils demandent aux randonneurs de les prendre en photo et au prochain passage des Quetzaltrekkers, un double leur est donné. Tout le monde est ainsi contenté. Nous avons eu l'occasion de voir briller les yeux des quelques personnages des photos que nous avions emportées.
Trek - Petit dejeuner a Ixtahuacan - 146.2 ko
Trek - Petit dejeuner a Ixtahuacan

Dans l'un de ces villages, a Ixtahuacan, nous avons pris l'un des meilleurs petits déjeuners, composé à l'habitude d'œufs, de frijoles (purée d'haricots noirs), de tortillas et de riz. Consistant ! Les déjeuners et dîners sont à peu près à l'identique.
Dans le plus grand village traversé, Santa Lucia Utatlan, une nuée d'enfants (le mot est fort mais il en venait de partout !), a couru à notre rencontre, la morve collée au nez, soulevant des nuages de poussière. Nous étions l'attraction du moment.
Trek - 3eme jour au petit matin - 196.5 ko
Trek - 3eme jour au petit matin
Le 3ème et dernier jour (Ouf !), réveil avant l'aube pour contempler le lever du soleil sur le lac Atitlan, entouré de ses volcans. Magnifique !
Après un bain dans le lac, nous posons nos sacs à Santiago Atitlan pour 2 jours, au plus fort de la semaine sainte, soit le vendredi.
Des mats sont érigés (cf. poteaux de rugby !) décorés de fruits suspendus, de fleurs et de lampions.
Santiago le vendredi saint - 165.6 ko
Santiago le vendredi saint

Sur le sol, des fresques aux couleurs éclatantes sont dessinées à la sciure, représentant des symboles religieux et des oiseaux (symbole de la culture indigène ? Nos se !)
Le samedi, nous rejoignons difficilement Antigua. Les bus sont rares et les milliers de Guatémaltèques en vacances se sont réappropriés les lieux touristiques.
De retour dans une ville très visitée, nous sommes encore pleins des belles images de notre trek.
Antigua est une cité ancienne, aux rues pavées et propres (l'environnement est un problème plus que secondaire pour les Guatémaltèques !), aux maisons colorées et aux patios ombragés.
Le samedi soir, nous avons assisté à l'une des processions : des chars ouvrent le cortège représentant les différentes scènes de la fin du Christ. Suivis par les hommes costumés, mystiques le samedi pour la mort du Christ (vêtus de noir ils enfument les rues d'encens) et plus festifs le dimanche (très colorés, ils sont habillés avec des djelabas et des cheches). Les femmes, elles, entourent l'ensemble comme une haie d'honneur.
Qui disait comme le monde est petit ? Nous avons croisé Dominique Labat de notre club de tennis.
Anecdote racontée : des indigènes armés de machette ont essayé de la racketter. Ils se sont enfuis quand elle a crié. Ce type de rencontre est, d'après les routards, peu fréquent mais restons prudents !

Répondre à cet article







Il y a 1 contribution(s) au forum.

> A l'ouest de Guatemala la Ciudad
(1/1) 29 juillet 2003, par VASIC Dino




> A l'ouest de Guatemala la Ciudad
29 juillet 2003, par VASIC Dino   [retour au début des forums]

Hello,

Je suis impressionné par votre périple. Félicitations, l'Amérique du Sud est un bel endroit que j'aime beaucoup également, Dominique Labat m'a raconté votre rencontre suprenante et imprévisible. C'est là qu'on se rend compte, à quel point le monde est petit.

Je vous souhaite beaucoup de bonheur pour vos prochaines étapes. Votre Tour du Monde me donne l'envie de réaliser aussi ce projet de découverte de la Planéte. Je pense que la vie ne vaudrait pas la peine d'être vécue si on ne découvre pas toutes les richesses et toutes les cultures qu'offre la terre.

Good Luck for next step,

Byeeeeeeeeee

LOGO SPIP LE TOUR DU MONDE DE XAV & PAT | EN RÉSUMÉ | PLAN DU SITE | ADMIN