Le Tour du Monde de Xav & Pat Carnet de Route Itinéraire Projet
Les Iles de l'Océan Indien L'Amérique du Sud Les Antilles L'Asie L'Amérique Centrale L'Afrique  






BOLIVIE
De Copacabana à La Paz
DU 17 AU 28 JUIN 2003

lundi 30 juin 2003


DANS LA MEME RUBRIQUE :
De Lima à la Cordillère Blanche
De San Pedro de Atacama à Santiago
D'Ica au lac Titicaca
De Sucre au Salar d'Uyuni et le Sud Lipez
Iquitos, introduction a la jungle
Rapa Nui, l'île de Pâques


Le 17 juin, nous traversons la frontière entre le Pérou et la Bolivie, 5 mn de formalités, avec le flot des touristes qui voyagent entre Cuzco et La Paz.

Copacabana - 88.1 ko
Copacabana
Première étape : Copacabana, au bord du lac Titicaca.
La ville a donné son nom à la plus célèbre plage du monde, celle de Rio au Brésil. Pourtant, rien à voir entre les 2 endroits. Village perché à 3800 m d'altitude, le froid est saisissant ... mais pour le coucher du soleil sur le lac, la vue est imprenable !

Le lendemain, nous prenons le bus pour La Paz, pressés de nous "baigner" dans l'ambiance bolivienne. De 5 jours, nous décidons de doubler notre séjour, compte tenu de la richesse des excursions aux alentours.
La Paz et l'Illimani - 124.3 ko
La Paz et l'Illimani

La route empruntée surplombe la ville et nous offre un vrai spectacle ! La Paz s'étend dans une cuvette, entourée de sommets de plus de 6000 m dont l'Illimani, le gardien de la ville.
Au carrefour du lac Titicaca, de la jungle et des mines d'argent de Potosi, La Paz est devenue officieusement la capitale de la Bolivie, Sucre conservant le titre officiel.
La ville dénombre près de 2 millions de Pacenas et un nombre impressionnant de véhicules ... être piéton ou conducteur à La Paz relève du challenge !
A noter d'original, les vendeurs d'appels GSM, une multitude, qui déambulent dans les rues à la recherche de clients, leur téléphone en laisse.

Match Strongest - Oriente - 73.7 ko
Match Strongest - Oriente
Depuis notre arrivée en Amérique du Sud, notre Zidane national a été notre sésame (bis !). Le foot est plus que jamais la passion des boliviens. Le sempiternel Jésus-Christ accroché au rétro des voitures (sans exception) est maintenant accompagné du fanion de l'équipe de foot supportée.
Nous décidons donc de nous enrichir de ce spectacle en assistant à un match opposant l'une des équipes locales « Les Strongest » aux « Oriente » de Santa Cruz. Ambiance garantie avec un score final pour l'équipe de La Paz de 2 GOOOOOOOOALS à 0.

Dans les environs, nous partons découvrir la Vallée de la Lune, ses cheminées de fées, ses pitons dessinés par les eaux du canyon.

Demain, samedi, nous sommes le 21 juin, une date majeure, celle du solstice d'hiver, fêtée par les Incas et perpétuée aujourd'hui.
Nous partons avec Julie et Tracy, les 2 québécois rencontrés au Pérou, assister aux festivités sur le site archéologique de Tiwanaku.
Des centaines de boliviens se sont massés sur place pendant la nuit, dans l'attente du lever du soleil.
Nous sommes tous les bras levés face au soleil, prêts à recevoir l'énergie cosmique ! L'astre apparaît et une clameur monte. Prenant !
Lever du soleil, le jour du solstice - 77 ko
Lever du soleil, le jour du solstice

Les accolades suivent pour fêter le nouvel an "aymara", peuple pré-inca.
Dans les rues, les villageois se sont déguisés et défilent en dansant sur les rythmes joués par les fanfares.
Defile dans les rues de Tiwanaku - 106.2 ko
Defile dans les rues de Tiwanaku

Le lendemain, au départ de La Paz, nous nous lançons un nouveau défi, gravir notre premier sommet, le Huyana Potosi, à 6088 m.
Le Huayna Potosi, 6088 m - 149.4 ko
Le Huayna Potosi, 6088 m

Le Routard écrit « le 6000 m le plus accessible » ! Faites nous penser à leur écrire !
Nous partons en expédition 3 jours. Le premier est consacré à l'apprentissage du matériel, crampons, piolets et harnais sur un glacier proche. Plutôt fun que de gravir une paroi de glace à 90 degrés (avec toutes les sécurités requises. Pas fous !).
Ascension d'une paroi par Pat - 35.1 ko
Ascension d'une paroi par Pat
Apprentissage du materiel par Xav - 37.5 ko
Apprentissage du materiel par Xav












Nous dormons le soir dans un refuge a 4800 m avant d'attaquer l'ascension le lendemain. 3 heures de marche nous mènent jusqu'au campement de base, entre roche et neige, a 5200 m. Notre guide nous annonce alors la bonne nouvelle, cette nuit, celle de la St Jean, est réputée pour être la plus froide de l'année !
A 17 heures, nous nous enfermons dans nos sacs de couchage, une ouverture de quelques centimètres pour respirer ! La nuit fut courte et blanche, non pas due au froid mais à l'altitude et à l'heure de coucher inhabituelle.
A 1 heure du mat, nous chaussons nos crampons pour 5 heures de marche, sans eau, elle est devenue glace !
Notre expédition s'arrête, 3 heures après le départ où nous rencontrons une crevasse qu'il faut franchir sur une échelle à 4 pattes. Nous sommes alors à 5800 m et nous décidons de rebrousser chemin. Assurés, mais pas rassurés ! Le 6000 m, ce sera pour une prochaine fois !

Nous nous reposons à La Paz avant d'attaquer le lendemain, après l'ascension d'un sommet, la descente vertigineuse, à vélo, vers Coroico, de la route dite « la plus dangereuse au monde » (40 accidents annuels).
Le départ est à 4800 m, à la Cumbre, pour finir, après 4 heures, a 1200 m. Les premiers kilomètres asphaltés (en tout 70 kms) laissent rapidement place à la piste, défoncée et large de quelques mètres, où se croisent camions, voitures, bus et nos 2 apprentis cyclistes !
De quoi se faire quelques frayeurs, avec le ravin d'un côté et la poussière soulevée par tous ces véhicules !
Coroico, a l'arrivee - 76.3 ko
Coroico, a l'arrivee
Coroico, idem - 80.1 ko
Coroico, idem












De la montagne escarpée, nous retrouvons la flore luxuriante des Antilles, bananiers et cocotiers, à Coroico. Les 2 nuits passées dans ce village, à retrouver nos tongs, ont été un délice.
Nous remontons à La Paz, côté falaise dans le mini-bus (limitons le stress !) qui fête le soir même très discrètement la Gay Pride.
Demain, nous partons pour l'autre capitale, Sucre, ville "repos" pour le voyageur !


Cathedrale baroque de Copacabana

Copacabana, au coucher du soleil

Lac Titicaca, sur la route de La Paz

Vallee de la Lune

Ceremonie a Tiwanaku

Danses a Tiwanaku

Le site de Tiwanaku

Defiles dans les rues de Tiwanaku

Defiles dans les rues de Tiwanaku

Defiles dans les rues de Tiwanaku

La fanfare a Tiwanaku

Arrivee au campement de base

Equipe des pieds a la tete ...

La route vertigineuse de Coroico

Coroico

Havre de paix a Coroico

Répondre à cet article







Il y a 6 contribution(s) au forum.

> De Copacabana a La Paz
(1/6) 12 juillet 2003, par eve gg
> De Copacabana a La Paz
(2/6) 11 juillet 2003
> De Copacabana a La Paz
(3/6) 10 juillet 2003, par laet (ex-charterienne ! ! !)
> De Copacabana a La Paz
(4/6) 9 juillet 2003, par julien Ap.
> De Copacabana a La Paz
(5/6) 5 juillet 2003
> De Copacabana a La Paz
(6/6) 5 juillet 2003, par Jean-Paul




> De Copacabana a La Paz
12 juillet 2003, par eve gg   [retour au début des forums]

salut les voyageurs ! Nous venons de nous mettre à l'ordi avec GG ! ! ! Pas de doute...après tout cela, il vous faut une séance de farniente en Calédo ! ! ! ! ! Nous nous sommes régalés en buvant vos exploits...magnifiques...supers... Continuez à nous faire rever.... A bientot et bises GG EVELYNE

> De Copacabana a La Paz
11 juillet 2003   [retour au début des forums]

Toujours aussi fou ce périple ! ! ! mais cela vous ressemble il me semble... entre deux escales voici quelques citations à méditer :"Comme tout ce qui compte dans la vie,un beau voyage est une oeuvre d'art"-André Suarès

"Les voyages sont la partie frivole de la vie des gens sérieux,et la partie sérieuse des gens frivoles."-Sophie Swetchine

"Il faut voyager pour frotter et limer sa cervelle contre celle d'autrui"-Montaigne

"Le Charme de voyager, c'est d'effleurer d'innombrables et riches décors et de savoir que chacun pourrait être le nôtre et de passer outre,en grand seigneur."-Cesare Pavese

Bonne route... votre p'tite p'tite p'tite cousine Christine (Je crois que mes amis de Calé s'occupent de votre cas...)

> De Copacabana a La Paz
10 juillet 2003, par laet (ex-charterienne ! ! !)   [retour au début des forums]

Quel magnifique voyage je fais grace a vous 2, c splendide tout simplement, vous avez beaucoup de courage pour escalader une montagne pareille (c pas moi ki le ferai courageuse comme je suis ! !). ici ca sent les vacances qui approchent mais rien a voir avec ce que vous nous faites partager... c sur ! ! le bordelais c sympa a condition de savoir apprécier les bons crus (ce qui n'est pas mon cas ! ! !) je vous embrasse tres fort, bon courage pour le reste de l'aventure... et continuez a nous faire réver vous etes GENIAUX ! !

> De Copacabana a La Paz
9 juillet 2003, par julien Ap.   [retour au début des forums]

aucun regret à avoir pour le 6000 ! il paraît qu'en haut la vue n'est pas terrible et qu'il n'y a même pas de resto alors c'était pas la peine de trop souffrir pour y monter ;-)

heureux de vous savoir en bonne santé, continuez comme ça.

julien A

> De Copacabana a La Paz
5 juillet 2003   [retour au début des forums]

Terrible ! !

Je viens de passer un bon moment devant l'ordi (ça faisait longtemps que je n'avais pas regardé votre site)

On vous embrasse et bon vent pour la suite.

Grand Ly, Steph et Elise

PS : je m'occupe des billet Express des Iles lundi

> De Copacabana a La Paz
5 juillet 2003, par Jean-Paul   [retour au début des forums]

Salut les aventuriers !

Bravo à tous les 2 ! ! ! Je me régale à chaque lecture d'un nouveau récit. Quel prose dans l'écriture...

J'adore les photos aprés le vélo, on dirait le tour de France 1903, excellent ! ! ! ! Je les verrais bien afficher au club de tennis ! ;-) Pour la rentrée ca va faire un tabac !

Bon courage à tous les deux, et au plaisir de vous lire

à +

P.S : pat, bravo pour ton nouveau look ! D'artagnan ? ? ?

re P.S : nous avons un champion du val d'oise 3éme série (benjamin) qui va disputer le championnat de France à roland ! Pas mal pour un "marseillais"....

LOGO SPIP LE TOUR DU MONDE DE XAV & PAT | EN RÉSUMÉ | PLAN DU SITE | ADMIN